Passer au contenu principal
Banner_indoorpol

Rechercher
Accueil
Méthodologie
Micro-organismes
Habitat
Bâtiments et bureaux
Ecoles
Autres environnements
Documents
  
Indoorpol > Autres environnements > Documents partagés > contamination  


Contamination microbiologique des fluides de coupe

Les "eaux blanches"
 
Les industries métallurgiques qui utilisent des machines de sciage, d’abrasion, ou de fraisage sont refroidies par aspersion des pièces en mouvement par des mélanges d’eau et d’huiles minérales ou organiques (huile de coupe ou fluide d'usinage, appelée aussi eau blanche). Cette pratique n'est pas sans danger pour la santé des travailleurs.
 
 
Refroidissement avec fluide de coupe au cours des opérations de fraisage des métaux
 
Refroidissement avec fluide de coupe au cours des opérations de fraisage des métaux et au cours des opérations d'ajustage des engrenages

De nombreux travaux sont consacrés à cette problématique. Il existe deux types d'huile de coupe: les huiles minérales entières, insolubles, contenant peu d'additifs et les huiles dites solubles ou huile émulsifiables ou fluide aqueux contenant des additifs en grandes quantités et auxquelles il peut être nécessaire d'ajouter des biocides pour limiter la prolifération microbienne.
L'exposition à de nombreux composants chimiques et biologiques présents dans ces fluides sont connus pour nuire à la santé (irritants pour les voies respiratoires, asthme professionnel, pneumopathies d'hypersensibilité, pneumopathies lipidiques, dermatites chroniques)

Allergies respiratoires
, l'INRS (4) cite: "Les valeurs limites d'exposition (VME) recommandées pour les brouillards d'huile (5mg/m3) concernent les huiles entières. Le guide pratique de ventilation publié par l'INRS(2) conseille d'abaisser la concentration à un niveau inférieur ou égal à 1 mg/m3
Dans le cas des huiles solubles (aérosols), le NIOSH propose un seuil limite de 0,5 mg/m3. Ces valeurs recommandées sont certainement trop élevées puisque des symptômes bronchiques sont observés avec des expositions ) des taux inférieurs.
L'ACGIH(8) propose en 2001 un abaissement de la valeur limite à 0,2 mg/m3 ".

Dermatites chroniques
, INRS(3) averti "L'information des métallurgistes, notamment des jeunes apprentis, est primordiale. (...) une étude par questionnaire sur 79 apprentis métallurgistes montrent que ceux-ci sont en général peu informés et peu conscients des risques cutanés des fluides de coupe, des attitudes à risques et ont donc une protection insuffisante.

L'ISP-Mycologie et la FUSAGx ont collaboré au sein d'un Programme SSTC de recherche en Indoor Pollution. Sur le plan microbiologique, les fluides de coupe sont parmi les priorités en matière de santé des travailleurs.

En effet, la prolifération bactérienne et fongique dans ces fluides est souvent signalée. Malgré les traitements antimicrobiens, le recyclage permanent des fluides sans cesse récupérés dans des réservoirs favorise l'accumulation de toxines (endotoxines des bactéries Gram-, mycotoxines). Ces composants biologiques échappent aux analyses microbiologiques classiques (microorganismes vivants isolés sur milieux de culture). Ces dernières peuvent en effet s'avérer satisfaisantes pour les germes vivants, par exemple après l'utilisation récente de biocides, alors que l'effet cumulatif des substances  toxiques reste ignoré. Dans ce cas, le dosage de l'ergostérol, des endotoxines et des mycotoxines sont des éléments utiles complémentaires.


Au stade actuel, nous préconisons la recherche systématique d'un panel de germes et composants spécifiques (voir tableau ci-dessous).

Analyses microbiologiques et biochimiques conseillées

Eléments recherchés Milieux de culture ou méthode d'analyse
Microbiologique Bactéries totales 25°C TSA actidione à 25°C, 5 jours
  Bactéries totales 37°C TSA à 37°C, 2 jours
  Bactéries Gram- MacConkey à 37°C, 2 jours
  Thermoactinomycètes TSA novobiocine à 52°C, 2 jours
  Fonge mésophile totale MEA chloramphénicol à 25°C, 5 et 21 jours
  Fusarium spp MEA vert de malachite à 25°C, 5 jours
Biochimique Endotoxines Test LAL
  Ergostérol HPLC, CPG, GC-MS
  Mycotoxines HPLC, GC-MS

:  Allergie respiratoire professionnelle aux brouillards de fluides de coupe  INRS Dmt  TR27.pdf